le déjeuner sur l'herbe

Documents Histoire Des Arts 2014-2015

Rupture et continuité

 

Document d'aide à l'analyse 

Dejeuner sur l herbe3Dejeuner sur l herbe3 (328.74 Ko)

Edouard Manet (1832-1883)
Le déjeuner sur l'herbe
1863
Huile sur toile
H. 208 ; L. 264,5 cm
Grand Palais(Musée d'Orsay)Manet edouard le de jeuner sur l herbe the picnic 1

Rejetée par le jury du Salon de 1863, cette œuvre est exposée par Manet sous le titre Le Bain au "Salon des Refusés" accordé cette année là par Napoléon III. Elle en constitua la principale attraction, objet de moqueries et source de scandale.

Pourtant, Manet revendique dans Le déjeuner sur l'herbe l'héritage des maîtres anciens et s'inspire de deux oeuvres du Louvre. Le Concert champêtre du Titien fournit le sujet, tandis que la disposition du groupe central s'inspire d'une gravure d'après Raphaël : Le jugement de Pâris.

Mais dans Le déjeuner sur l'herbe, la présence d'une femme nue au milieu d'hommes habillés n'est justifiée par aucun prétexte mythologique ou allégorique. La modernité des personnages rend obscène, aux yeux de ses contemporains, cette scène presque irréelle.

Manet abandonne les habituels dégradés pour livrer des contrastes brutaux entre ombre et lumière. Les personnages ne semblent pas parfaitement intégrés dans ce décor de sous-bois davantage esquissé que peint, où la perspective est ignorée et la profondeur absente. Avec Le déjeuner sur l'herbe, Manet ne respecte aucune des conventions admises.

 

Cette oeuvre de Manet  trouve ses sources dans Le Concert champêtre par Titien

Vers 1509 
H. : 1,05 m. ; L. : 1,37 m. Musée du Louvre

Titien concert champe tre
Ce tableau mystérieux serait une allégorie de la Poésie, dont les symboles - la flûte et l'eau versée - sont partagés entre deux femmes nues à la beauté idéale. Ces figures irréelles n'existent que dans l'imagination des deux jeunes gens assis qu'elles inspirent (style amené début 16°s).
 

ainsi que dans Le jugement de Pâris, gravure de Marc-Antonio Raimondi d'après un dessin de Raphaël, 1514-1518

Paris doit offrir la pomme d'or a la plus belle des trois déesses...

Marcantonio raimondi jugement de paris

 

Émile  Zola écrit en 1867 :

 

« Le Déjeuner sur l'herbe est la plus grande toile d'Édouard Manet, celle où il a réalisé le rêve que font tous les peintres : mettre des figures de grandeur nature dans un paysage... Il y a là quelques feuillages, quelques troncs d'arbres, et, au fond, une rivière dans laquelle se baigne une femme en chemise ; sur le premier plan, deux jeunes gens sont assis en face d'une seconde femme qui vient de sortir de l'eau et qui sèche sa peau nue au grand air. Cette femme nue a scandalisé le public, qui n'a vu qu'elle dans la toile. Bon Dieu ! quelle indécence : une femme sans le moindre voile entre deux hommes habillés... L'artiste avait simplement cherché à obtenir des oppositions vives et des masses franches."

Picasso1960

Picasso : Le déjeuner sur l'herbe , 1960, musée Picasso, Paris

 

Alain jacquet le d j sur l herbe 1964

Alain Jacquet : Le déjeuner sur l'herbe. 1964
Acrylique et sérigraphie sur toile. 140 x 160 cm.
Musée de Grenoble.

Société de consommation, technique de la sérigraphie venue du monde de la publicité.Apparition de la photographie au 19°s (regards des personnages tournés vers l'objectif)

Yueminjun

Le déjeuner sur l’herbe par Yue Minjun
huile sur toile, 1995
179.7 x 250.2 cm. le rire pour ne pas pleurer et dénoncer les décisions du gourvernement chinois

Inhumation

Daniel Spoerri,Le déjeuner sous l'herbe, 1983-2010

Restes d'un repas offert par Spoerri à 120 convives du monde de l'art contemporain en 1983  à Jouy-en-Josas. (Yvelines). Performance intitulée "enterrement d'un tableau piège" est une référence ironique au tableau le déjeuner sur l'herbe de Manet. Ce banquet a été enterré dans une tranchée de 60m.

Enfoui depuis 1983, le banquet de Daniel Spoerri s’est décomposé, jusqu’à n’être qu’un souvenir. Pour en étudier les vestiges, vingt-sept ans plus tard, les premières fouilles archéologiques de l’histoire de l’art contemporain sont organisées, sous l’égide de l’artiste.

Plasticien, performer, sculpteur et fondateur en 1960 du nouveau réalisme aux côtés d’Yves Klein, de Martial Raysse ou de Jean Tinguely, Daniel Spoerri (né en 1930) continue ici à mettre en cause la notion d’œuvre et de création, tout en offrant aux scientifiques un extraordinaire champ d’étude expérimental. 

Fouilles Inhumation2 

 

 Tao feifei

L'actrice Tao FeiFei s'implique pour la sauvegarde de l'environnement et prend la pose pour une série de photos d'après tableaux.

Pubstlaurent1998

pub saint-Laurent, 1998, inversion des rôles avec Kate Moss en costume. Recadrage de l'image d'origine sur les personnages

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×